Coop des Milieux, Virage Énergie
Agir en commun·s sur la sobriété énergétique
Coop des Milieux, Virage Énergie
Introduction

Introduction

Cette note a été rédigée par la Coop des Milieux et Virage Énergie – dans le cadre de la Fabrique des Bifurcations Énergétiques, dispositif d’action publique collective co-piloté avec l’ADEME – en réponse à une volonté de coopération avec l’Appel à Communs résilience et sobriété.

La Coop des Milieux est une association loi 1901 à but non lucratif. Le cœur de son action réside dans la conception et l’accompagnement de dispositifs d’action publique collective relevant de dynamiques démocratiques et écologiques. Elle co-anime avec l’ADEME l’opération de consolidation de la Fabrique des Bifurcations Énergétiques (mars 2022 - juillet 2023).

Virage Énergie est une association qui accompagne plusieurs collectivités dans la mise en place de politiques publiques de sobriété locale et à l’élaboration d’outils pédagogiques sur la sobriété. Ses champs d’action sont : (1) explorer (2) former (3) accompagner (4) sensibiliser.

Virage Énergie, acteur référent de la sobriété

Virage Énergie a pour principal but une meilleure préservation et un partage plus équitable des ressources naturelles - notamment énergétiques - pour lutter contre les causes du changement climatique, pour accompagner l’adaptation de la société et pour prévenir les risques technologiques. Fort de ses quinze années d’expérience, Virage Énergie est dans l’esprit de favoriser l’adoption de politiques locales de sobriété par un maximum de collectivités territoriales.

L’histoire de l’association Virage Énergie, en quelques dates - Source: Virage Energie

Sobriété d’urgence et sobriété démocratique

Virage Énergie appréhende la sobriété comme projet de société, avec une approche systémique de l’énergie. Autrement dit : (1) la sobriété vise à réduire les consommations d’énergie par des changements de comportement, de mode de vie et d’organisation collective (moindre usage de la voiture, alimentation plus locale et de qualité, etc.) (2) une société engagée dans la sobriété énergétique modifie ses normes sociales, ses besoins individuels et ses imaginaires collectifs au profit d’une réduction volontaire et organisée des consommations d’énergie.

Dans un contexte d’augmentation brutale des prix de l’énergie - qui mettent sous haute tension les finances publiques locales - Virage Énergie est amenée à soutenir l’adoption de plans de sobriété d’urgence. Mais ces derniers ne peuvent se concevoir sans appréhender la mise en place d’une sobriété “systémique” de plus long terme. Pour Virage Énergie et la Coop des Milieux, cette “sobriété d’urgence” doit faire office de déclencheur de démarches de médiation énergétique qui favorisent dans les années à venir une approche démocratique et territoriale de la sobriété.

Appel à Communs : principes et évolutions

L’Appel à Communs Sobriété et Résilience s’inscrit dans la philosophie du premier Appel à Communs lancé en 2021 par l’ADEME. Sur cette seconde édition qui envisage d’associer d’autres agences publiques (IGN, ANCT, ANRU…), l’ambition demeure de soutenir des dynamiques de coopération qui (1) réunissent une diversité d’acteur·ices de la transition écologique (2) sont déclenchées autour de problématiques co-construites (3) s’animent par des processus de contribution à des communs (informationnels, pédagogiques, matériels, etc.).

Les quatre caractéristiques de l’Appel à Communs (selon l’ADEME) - Source: ADEME

FabÉnergies : philosophie et modes d’agir

La Fabrique des Bifurcations Énergétiques s’inscrit dans une nouvelle génération de dispositifs d’action publique où les acteurices de l’économie sociale et solidaire coopèrent avec les agences publiques sur la conception et la mise en œuvre des politiques de transition·s dans les territoires.

La Fabrique des Bifurcations Énergétiques a pour référentiel opérationnel la mise en action de communautés énergétiques à travers (1) la constitution de coalitions d’acteur·ices autour de problématiques énergétiques de territoire, (2) la mobilisation d’une “ingénierie sur mesure” pour faire émerger des réponses ajustées aux problématiques et (3) la co-production de “capacités publiques” (méthodes, outils, etc.) mutualisées favorisant la diffusion territoriale des initiatives.

Référentiel opérationnel et cadre d’action de la Fabrique des Bifurcations Énergétiques

AAC-FabÉnergies : premiers fils à tirer

Guidé par les analyses du juriste en droit administratif Olivier Jaspart1 et informé des premiers échanges autour des “défis” de l’AAC2, voici des premiers fils soumis à investigation :

Coop des Milieux, Virage Énergie
Glossaire

Glossaire